La mission jésuite de San Ignacio Mini

Depuis deux jours, nous avalons les kilomètres. Iguazù étant complètement au nord de l’Argentine. Sur le chemin, nous décidons de faire une pause dans une des missions jésuites les mieux conservées, celle de Mission Mini. 

Qu’est ce qu’une mission ?

Durant un siècle et demi à partir de 1609, la compagnie de Jésus fonda au cœur de la forêt sud américaine, dans des endroits très reculés, des reduccionnes (missions). Ils y installèrent des communautés de Guarani afin de les évangéliser et de les éduquer, tout en les protégeant de l’esclavage et des influences néfastes de la société coloniale. La mortalité de ce peuple diminua et à leur apogée, les 30 missions dissiminées dans les actuels Agentine, Brésil et Paraguay comptaient plus de 100000 Guaranis.
Ces communautés étaient autosuffisantes. Les Guaranis apprenaient l’agriculture et la nourriture était distribuée équitablement. La plus grande réussite des missions fut d’ordre artistique. Les Guaranis adoptèrent  l’art et la musique qu’on leur enseignait, et, mêlant les styles européens aux leurs, créérent de superbes musiques, sculptures, peinture, danses….                                     

L’époque des missions s’acheva brutalement. La jalousie des autorités et des colons les bannirent des territoires espagnols en 1767. Avec le départ des prêtres, les communautés devinrent vulnérables et se disséminèrent. Les guerres du début du 19è siècle leur donnèrent le coup de grâce.

Les enfants sont contents de se défouler un peu les jambes. Cette mission se situe à environ 350 km d’iguazù. Cette ville est encore majoritairement habitée par une population Guarani. C’est un peu le choc à notre arrivée car contrairement à Buenos Aires où on a eu le sentiment que les habitants ont un niveau de vie proche des européens, ici, à San Ignacio mini, tu ressens vraiment la pauvreté. Les enfants mendient, certains sont pieds nus dehors, leurs vêtements sont usés et très sales. Clément et Lisa ont posé plein de questions sur pourquoi et comment ces enfants n’ont rien. Clément était heureux de se délester de quelques jouets qu’il n’utilisait plus au grand bonheur des enfants.

La visite se fait sous le soleil. C’est un lieu arboré et très calme. Les enfants s’amusent à chercher le plus gros lézard qui se dore paresseusement la pillule au soleil dans les pierres qui constituent les ruines des anciens batiments de la mission. On est bien et on erre dans ce lieu ressourçant un peu plus longtemps que prévu. Tant pis pour nous, nous enfreignons une des règles d’or des tourdumondistes : « Ne pas chercher notre emplacement pour la nuit après le coucher de soleil ». Bon, on ne prend pas de risque puisque l’on dormira dans une station service. C’est gratuit, safe et on a le wifi. Nous mettrons un peu plus de temps pour arriver à la station puisque nous resterons bloqués 45 minutes au péage car il y avait une petite fête cérémoniale organisée sur la route. Nous avons donc sagement patientés le temps que tout ce petit monde veuillent bien nous rendre les voies de circulation.

5 réflexions au sujet de « La mission jésuite de San Ignacio Mini »

  1. Mon potmi, tu peux être fier du geste que tu as fait en donnant je suppose beaucoup de joie aux enfants des rues a qui tu as donné tes jouets. Lorsque tu reviendras en France tu sauras qu a l autre bout du monde il y a quelques enfants qui ne sont pas prets d oublier ton visage et se souviennent de votre rencontre. Profite bien de tous ces instants precieux en famille. Bisous

    J'aime

  2. Coucou
    Une belle aventure qui commence que vous nous faites partager 👍
    Profitez bien !!
    Lyse fait de gros bisous a Lisa et attend les photos à chaque fois😉
    Gros bisous

    J'aime

  3. Quel joli début de voyage !
    Vous êtes rayonnants …
    Profitez bien…
    Biz à tous les 4…
    Dédicace de Félix pour Clément: « on se voit bientôt pour jouer » !

    J'aime

  4. Tu nous fait rêver, magnifiques les photos. Ca fait du bien ! Ici bientot la rentrée on est tout en joie hein 😰. On
    Profitera des vacances à travers vos photos et vos commentaires.
    Aaron passe un grand bonjour à Clement sans oublier Lili 😘.
    À très bientôt pour de nouvelles aventures

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.