Les chutes d’Iguazù

Ce matin, on essaye de se lever un peu plus tôt mais avec les rangements, la logistique et le reste du trajet d’approche, on arrive sur site à 9h30 et on peut déjà constater que nous ne sommes pas seuls. On fait la queue et une demi-heure plus tard, on entre dans le parc. C’est un certain budget mais la beauté du site et ses aménagements (on se déplace un bon nombre de fois sur des passerelles qui permettent de passer au-dessus des cours d’eau) valent le prix d’entrée.

Les chutes d’Iguazú ne sont pas des chutes mais plutôt un ensemble de 275 cascades formant un front de 3 kilomètres. On est rapidement sous le charme et époustouflés devant cette merveille de la nature. Ces chutes offrent un spectacle grandiose avec de véritables montagnes d’eau surgissant de la forêt pour se jeter dans la célèbre Garganta del Diablo (Gorge du Diable) profonde de plus de 80 mètres.

La nature est omniprésente. Le parc national d’Iguazu est l’un des lieux d’Argentine le plus diversifié en matière de plantes, d’oiseaux et de mammifères. On aura la chance de croiser plusieurs de ces spécimens. Malheureusement, le jaguar ne s’est pas montré.

Nous passerons deux jours dans ce parc afin de pouvoir faire les différents sentiers proposés. Chacun ayant son charme. Le circuit supérieur (Paseo Superior) nous a permis de dominer les chutes. Il offre plusieurs points de vue plongeants sur les chutes et sur l’île de San Martin. Le Circuito Inferior (circuit inférieur) nous a offert  des points de vue rapprochés sur les chutes avec des passages dans la jungle. Le Paseo Garganta del Diablo (Un grand moment pour nous!) offre le point de vue le plus spectaculaire du parc. Au bout d’une passerelle métallique longue de 1km, on se retrouve juste au-dessus de la Garganta del Diablo. C’est l’endoit où le débit d’eau est le plus élevé. Sensations et « trempages » garantis. C’est à cet endroit que l’on se rend le plus compte de la puissance et du bruit de ces cascades. Nous avons fini par le Sendero Macuco. Ce sentier fléché de 3km s’enfonce dans la jungle et se termine au pied de la cascade Salto Arrechea. Il nous a plu car il est beaucoup moins fréquenté.

Ce fut deux jours où nous en avons pris plein les yeux….

Film de notre passage à Iguazù

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 réflexions au sujet de « Les chutes d’Iguazù »

  1. Quel dépaysement ça doit être ! Nous vous souhaitons un très beau voyage, sans galère, mais surtout riche de belles rencontres et plein de découvertes de lieux magnifiques et magiques. Nous vous suivons avec grand intérêt. Bises à vous quatre.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.