Cordoba

Nous devions faire route vers Salta mais en plus de la fuite d’eau que nous avions prévue de faire réparer à Cordoba chez Gibert car (un camping cariste réputé des tourdumondites), nous avons désormais les toilettes bouchées. La descente vers Cordoba s’impose donc plus impérative et expéditive que prévue. Avec 35 degrés, nous avons vite envie que les toilettes fonctionnent avant de mourir asphyxier. Malgré une horrible frustration au fil de la route (pensées pour tous les sites que l’on rate), nous prenons la décision de filer tout droit. Nous ferons un détour pour profiter de tous ces sites que nous avons manqués quand nous remonterons l’Argentine en février. Nous ne sommes plus à quelques milliers de km près… En chemin, nous ne faisons qu’une unique halte pour admirer le mont des 7 couleurs qui domine le village de Purmamarca ainsi que son église en adobe qui date du 17ème siècle.


DSC_5106
DSC_5109
DSC_5113

On arrive à Cordoba dans la grisaille et la pluie. On a encore perdu 15 degrés. Les variations de températures sont rudes. On passe un jour et demi dans le garage de Gibert car. Les enfants en profitent pour patauger dans les flaques de boue. Vive les bottes !!!


Une fois la fuite et les toilettes réparées, on en profite pour visiter la ville et manger des glaces. Ce qu’elles sont bonnes leurs glaces !! Cordoba est une ville qui mélange l’ancien et le moderne. Très vivante, on est ravis de se perdre, dans ses rues commerçantes, son centre historique et de se faire quelques petits restos pour changer du quotidien.

La cathédrale de La Plaza San Martin, dont la construction a débuté en 1577 et s’est achevée deux siècles plus tard. Sa décoration intérieure est un peu surchargée mais magnifique.

Le Cabildo de la Plaza San Martin (bâtiment du conseil municipal de l’époque coloniale)

DSC_5162

L’universidad nacional et le colegio Monserrat. L’université est la plus ancienne du pays. Elle abrite une partie de la grande bibliothèque jésuite.

L’église de la compagnie de Jesùs. Une des plus anciennes églises d’Argentine, fondée en 1640 et achevée en 1671. La façade est digne d’une forteresse médiévale. A l’intérieur, on trouve une splendide voûte en forme de coque de bâteau renversée.

La Capilla domestica, chapelle au plafond tendu de peaux de vache.

img_5130

L’église del Sagrado Corazon, ma préférée pour son patchwork de couleurs, est une église contemporaine de style néogothique.

DSC_5203

Nous finissons notre visite de Cordoba par le parc Sarmiento pour permettre aux enfants de se défouler et par un petit resto bien sympathique et branché. Demain, nous quittons Cordoba  car nous ne voulons pas rater notre rendez-vous avec les baleines à Valdès. Le temps file vite même quand on a l’impression qu’on le temps….

DSC_5215

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.