L’incroyable glacier Perito Moreno

Après les sommets enneigés du Chili que nous venons de quitter la veille, nous retrouvons sur la route les paysages plats à la végétation pelée de la Patagonie argentine… Cependant plus nous approchons d’El Calafate, la ville camp de base pour les visites du perito Moreno. et plus les reliefs se découpent. A nouveau, des sommets enneigés commencent à émerger de la mer de nuages…

DSC_2433

DSC_2427
Nous entrons dans el Calafate. Le glacier a favorisé l’expansion fulgurante de cette ville autrefois modeste.
A taille humaine, elle n’en demeure pas moins très agréable. L’avenue principale bordée de peupliers ondulant au gré du vent patagon, est une succession de bars, restaurants, magasins de souvenirs ou autres magasins d’articles de montagne. De nombreuses agences touristiques proposant mille excusions différentes permettent de visiter les joyaux des environs : « safari nautique » sur le lago Argentino, sorties équestres, randonnées sur le glacier, sortie escalades ou alpinisme, randonnées…se partagent cette incroyable manne financière …. II y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Cette ville touristique semble parfaitement tirer profit des richesses naturelles qui l’entourent.
Nous en profitons pour nous faire un super bon resto (« chez Isabel ») presque en amoureux puisque la salle de jeu attenante nous permet de nous délester durablement de notre chère progéniture. Tout le monde y trouve son compte et en plus on se régale.

Le lendemain, nous nous rendons, tard dans l’après-midi au Parque nacional los Glaciares qui abrite le glacier Perito Moreno. Le parc affiche porte close, nous n’avons apparemment pas les bons horaires. Changement de programme, nous trouvons donc un petit spot pour la nuit dans un camping gratuit à côté du lago Roca. Pour atteindre ce petit coin de paradis, on a 30km de pistes à parcourir… C’est peu me direz-vous mais à 20km/h de moyenne, on mettra 1h45 pour y arriver. Nous nous faisons doubler en chemin à 60km/h par les vananous.

DSC_2465
Le camping arboré est très chouette et nous permet grâce à son emplacement surélevé de profiter d’une belle vue sur le lago Roca et ses environs.

DSC_2554

DSC_2556

DSC_2476

Installés avec les vananous, nous faisons la connaissance d’un couple de français très sympa qui viennent de démarrer leur voyage il y a un peu plus d’une semaine dans un vieux combi acheté au Chili. L’intérieur est spartiate mais contient l’essentiel pour une vie de nomade.
Nous nous lançons tous ensemble dans un barbecue improvisé car côté vent, pour une fois, on est tranquille. Nous échangeons sur nos périples respectifs et le couple nous raconte les déboires de leur véhicule à Torres del Paine. Une rafale de vent a littéralement renversé leur combi qui a failli s’affaisser dans un lac si des pieux n’avaient pas fait barrage.  On reste bouche bée devant les photos du véhicule couché sur les pieux. Ca ne va pas m’aider à rester sereine par grand vent.

Les enfants de leur côté font de supers parties de cache-cache entre les arbres avec les copains, jusque tard dans la nuit, puisque nous finirons notre barbecue improvisé à la frontale à presque minuit. On est heureux de voir nos enfants heureux, insouciants et épanouis au sein de la nature. Ici, c’est l’école de la vie en toute quiétude. Ils peuvent disparaître de notre champ de vision et on reste serein. Ça fait du bien.

Le lendemain matin de bonne heure, je pars avec Charles à l’assaut du Cerro Cristal (Franck ayant une légère douleur à la cheville). Nous parcourons 1280m de dénivelé positif en 2h au lieu des 4h annoncées. Il faut dire que Charles a un bon rythme.

DSC_2502

Les rares plantes rencontrées sur les hauteurs

Arrivés au sommet de la montagne, nous bénéficions d’une superbe vue bien dégagée sur  le lago Argentino, les Torres del Paine au loin …..

DSC_2495

et le glacier Perito Moreno

DSC_2496

On domine tout…

DSC_2514

DSC_2517

…grâce à une vue à 360 degrés

DSC_2507

DSC_2523

DSC_2525

DSC_2527

De retour au camping-car, nous déjeunons puis reprenons ensuite la route pour visiter le Perito Moreno vers 16h30 espérant pouvoir profiter des belles lumières de la fin de l’après- midi et de la chute des pans de glace.… Le temps est avec nous, ensoleillé et peu venteux.

DSC_2467

On y est presque

DSC_2564

Sur place, nous constatons tout de suite que ce glacier est une vraie force de la nature. Il mesure 30 km de long, 5 km de large et 60m de haut. Ce qui le rend exceptionnel est que c’est un des rares glacier au monde à ne pas régresser (il est au même niveau qu’il y a 1 siècle !) et qu’il est également un des plus rapides. Sa vitesse de progression est de l’ordre de 2 mètres par jour, ce qui est considérable. Cela entraine régulièrement des disloquements et des chutes de pans entiers du front du glacier dans le lac auquel il a donné naissance, le Lago Argentino (qui s’étend jusqu’à la ville d’El Calafate située à 80 kilomètres de là).

DSC_2584

DSC_2588

DSC_2617

DSC_2592

DSC_2656

Une série de passerelles métalliques (4000m au total) et de points de vue nous permettent d’observer de près ce phénomène époustouflant.

Nous entendons régulièrement le glacier craquer, gronder…. D’énormes morceaux de glace se détachent et s’écrasent dans l’eau dans un véritable bruit de tonnerre… On restera là 4 heures à le regarder vivre littéralement sous nos yeux.

DSC_2597

Série 2

DSC_2676

DSC_2677

DSC_2678

DSC_2679

DSC_2685


Les icebergs fondus qui dérivent offrent un joli camaïeu de bleu et de blanc  et des formes parfois singulières

DSC_2618

Nous quittons le parc avec une pointe de frustration car nous serions en fait restés là sans problème toute la journée.

Sur la route vers Calafate

DSC_2756

Le lendemain, nous nous rendons au Glaciarium, un sympathique musée plutôt moderne qui nous a offert un super moment dans le monde des glaciers. Les enfants ont découvert leur formation, leur localisation dans le monde… Une partie du musée est même consacrée au changement climatique.

Les toilettes du musée qui ont fait rire les enfants

DSC_2760

Le soir, nous retrouvons les Artéromands, les madilou et les vananous pour un resto tous ensemble. Retrouvailles toujours très agréables après quelques temps de séparation. Au programme asado party.

Le lendemain, départ pour El Chalten et son fameux Fitz Roy. Les randonnées sont au programme.

3 réflexions au sujet de « L’incroyable glacier Perito Moreno »

  1. Coucou les arcs en ciel! C est la rentrée aujourd’hui pour tatie Lilice avec un programme loin d être gai alors je suis ravie de reprendre mes habitudes de lecture du blog dans le train et partir en voyage avec vous. Que c est beau une fois de plus! Ce glacier est juste impressionnant …. hate d arriver dans mon bureau pour voir la video et je l espère entendre le grondement de la bête!!!! J aimerai tellement faire une partie de ce voyage…. la montagne me tend les bras!!! Tu dois avoir des cuisses en béton grosse bête félicitations pour le dénivelé plus grand que mon record perso du lac des pisses et en 2 heures!!! Bande de fous furieux!!!! Mais quelle récompense au sommet!!!!. Heureuse que mes 2 ptits amours de clemzouille et Lizou soient heureux de cette nouvelle vie et qu ils profitent à fond. … ca passe trop vite.
    Nous on va commencer les préparatifs de notre fête. … rdv pris pour reajuster la robe de mariée ! Je vous embrasse très fort. Lilice

    J'aime

  2. Je viens de faire un petit tour sur votre excursion au glacier… quel spectacle! Merci pour la vidéo qui nous plonge directement dans l’ambiance. Je vois se vous avez troqué vos pantalons contre shorts et jupes…. un peu de chaleur fait du bien…. chez nous le froid s’installe! Ta photo sur le toit du monde est très chouette…. l’immensite, le calme de la nature… quelle enveloppe réconfortante ! Imprimez dans chaque microparticule de votre tête toutes ces sensations, ces silences, ces odeurs pour vous replonger dans cette ambiance délectable une fois de retour parmi nous et retrouver à tout moment ces plaisirs si simples et si essentiels de la vie. Je vous aime tous les 4 du plus fort de mon cœur !! Tata louloup

    J'aime

  3. De passage pour prendre de vos nouvelles, j’en profite pour vous souhaiter (mais est ce nécessaire ?!) une super année 2019. Petit coup de cœur sur ce post : entendre la voix de ma cousine Titi ! (le tonnerre du glacier est bien sûr impressionnant).
    Grosses bises à tous les 4 !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.