Les îles Galapagos : L’île de San Cristobal

Ce sont nos 4 derniers jours sur les Galapagos. En tout, nous y auront passé 12 jours.
Nous établissons notre camp de bas à  Puerto Baquerizo Moreno, le village près du port. Un autre village « El Progreso » se situe également à l’intérieur de l’ile mais nous n’irons pas.

DSC_9843

DSC_9706

Pas de doute, nous venons de débarquer sur l’île des otaries. Il y en a partout autour de nous et bien plus que sur les deux îles précédentes. Les bagages posés, nous faisons un petit tour de reconnaissance dans la ville.
Nous flanons le long du malecón, une promenade en bord de mer entièrement aménagée avec des petites passerelles en bois. Les passerelles sont prises d’assaut par les otaries que nous devons parfois presque enjamber. Certaines vont jusqu’à s’avachir sur le pas de porte des habitations. Suivant la concentration de ces petites bêtes, une forte odeur nous titille les narines.

DSC_9707

DSC_9840

DSC_9799

DSC_9800

Charles Darwin est bien présent ici comme dans les autres îles. N’oublions pas qu’il séjourna sur ces îles en 1835 et  étudia pendant 1 mois la diversité des espèces présentes. Ses études et observations sur les différentes espèces argumentèrent sa théorie de l’évolution (« l’origine des espèces ») qu’il exposa en 1859.

DSC_9253

Nous faisons  un passage par le centre d’interprétation de la ville. Plutôt sympa, il explique la difficulté de coexistence de l’homme et de ses besoins avec les exigences de sauvegarde des milieux naturels. Des photos aériennes des principales îles nous montrent comment les villes ont grignoté petit à petit des territoires à l’origine sauvages.
C’est la fin d’après-midi, nous faisons une pause à Playa man, petite plage de sable fin proche de la ville. Ici encore humains et otaries se côtoient. Premiers instants de jeu pour Clément avec ces adorables mammifères.

DSC_9047

DSC_9065

Nous restons là avec Franck à regarder vivre la faune pendant que les enfants se lancent dans la construction d’un rempart contre la mer.

DSC_9299

DSC_9316

On est bien au coucher de soleil. On a du mal à rentrer.

DSC_9037

DSC_9087

DSC_9078

DSC_9067

DSC_9090

Le lendemain, nous partons pour la baie de Tijeretas (mon coup de cœur du séjour). Nous évoluons sous un soleil mordant sur un sentier plus ou moins aménagé au milieu d’un champ de lave. Paysage très sec de bosquets et de cactus tout autour.…

DSC_9110

vue sur San cristobal

Nous nous rendons d’abord au mirador qui domine la crique. Petite grimpette du matin qui fait un peu râler Lisa. La vue est vraiment jolie, surtout avec la crique en contrebas.

DSC_9108

Nous espérions secrètement voir la parade nuptiale des frégates mais les quelques individus que l’on voit sont plus occupés à jouer avec les courants ascendants qu’à jouer les jolis coeurs.

Nous rejoignons  la crique. Ici il n’y a aucun endroit pour prendre un bain de soleil. C’est juste un super spot de snorkeling et le lieu idéal pour nager avec des lions de mer. L’eau est transparente et l’on voit parfaitement les fonds marins.

DSC_9722

DSC_9721

DSC_9759

Les otaries sont bien présentes. On doit slalomer aux milieu d’elles pour atteindre le ponton. Nous les obervons avec Lisa pendant que Franck et Clément partent faire du snorkeling. Ils reviennent enchantés.

DSC_9715

DSC_9755

DSC_9122

 

Le même programme se réitère le lendemain mais cette fois on a loué des combinaisons car l’eau est un peu fraiche sur cette partie de l’île. Ce sera ma meilleure journée. Après un petit temps avec les enfants nous leur proposons de regarder un dessin animé pendant que l’on part se baigner. Enfin un moment à deux. Ils sont précieux ces instants.

DSC_9174

DSC_9778

DSC02045

Pendant une heure et demi, nous arpentons les fonds marins. Des poissons multicolores à foison ….

des tortues

Mais mon moment magique ce fut la nage avec les otaries. Pendant plusieurs minutes, nous avons nagé ensemble. Elle tournant lentement autour de moi, s’approchant pour sentir ma main. Le temps s’est arrêté à cet instant. Il n’y avait plus qu’ elle et moi. J’aurai aimé que cet instant dure plus longtemps. Sentiment de bonheur indescriptible qui m’a été offert. J’ai du mal à redescendre de mon nuage. L’après-midi sera similaire et me permettra de retrouver cette euphorie qui ne me quittera pas de la journée.

DSC01982

DSC01991

DSC01985

DSC01994

DSC01992

DSC02022

DSC02016

DSC01999

DSC02005

ballet aquatique de trois otaries

Pour notre dernier jour, nous nous rendons à La Loberia, une plage de sable située non loin de l’aéroport. Le lieu est connu pour être fréquenté par les otaries (d’où le nom !), mais également, aux premières heures du jour, par les tortues marines qui viennent nager à basse profondeur. La plage est aussi très prisée des surfeurs.

DSC_9224

DSC_9236

DSC_9700

DSC_9441

Il n’est pas très tôt lorsque nous arrivons sur place et la marée commence déjà à remonter. Franck fait du snorkeling tant que la mer n’est pas trop agitée mais une fois  l’eau passée au-dessus de la barrière de rochers, les vagues s’intensifient et complexifient la plongée. Il regagne la plage. Les courants devenus très forts mettront même en difficultés certains nageurs qui se hâteront de rejoindre la rive. Ce qui déplait aux uns fait le bonheur des autres. Les enfants s’amusent comme des fous dans l’intensité des vagues. La prudence de Lisa ne l’empêchera pas de se prendre une belle rincée qui lui laissera des traces partout dans les cheveux.

DSC_9226

DSC_9362

DSC_9200

DSC_9201

DSC_9209

Nous pique-niquons sur place. Moment de rires pour les enfants qui observent avec amusement les allers et venus incessants des Bernard Lhermitte en quête de nourriture. On assiste même à des combats de boxe. Les paris sont ouverts.

DSC_9436

DSC_9412

Le repas fini, nous prenons la direction du sentier côtier qui mène à une petite falaise, apparemment lieu idéal pour observer les oiseaux. Le chemin évolue en partie sur des blocs de lave. Pas toujours simple surtout pour les petites jambes de Lisa.

DSC_9496

DSC_9518

DSC_9625

Sur le chemin, nous croisons devinez-quoi….des iguanes

DSC_9486

DSC_9658

Nous restons plusieurs minutes à observer la puissance des vagues qui ne cessent de se déchainées au fur et à mesure que la marée monte.

DSC_9497

DSC_9374

DSC_9372

Nous arrivons au belvédère et effectivement quelques oiseaux marins sont présents. Peu farouches nous pouvons les approcher à une distance raisonnable en veillant cependant à ne pas les déranger. Un respect de l’animal que l’on s’attache à transmettre aux enfants depuis le début du voyage.

DSC_9554

DSC_9648

sur le chemin du retour

DSC_9531

Ca y est, c’est notre dernier jour. Je ne me sens très bien. Nostalgie…. Je prend mes derniers clichés le long du malecon en essayant d’engranger un max de souvenirs et d’impressions. Les otaries qui m’ont procuré tant de joie sont fidèles au rendez-vous. Je traine un peu à les regarder jusqu’à ce que la forte voix de mon fils retentisse au loin « Maman, dépêche-toi ! ». Je les rejoins le cœur lourd. J’ai tellement de mal à quitter ce paradis, cette nature et cette faune stupéfiante, ces animaux que l’on croisent sur notre chemin sans les chercher et qui ont appris à vivre très proches des hommes tout en gardant leur état sauvage …

DSC_9714

DSC_9276

DSC_9132

DSC_9809

DSC_9539

Dernier regard sur notre Eden par le hublot de l’avion….

img_9205

Une réflexion au sujet de « Les îles Galapagos : L’île de San Cristobal »

  1. Quelles belles aventures vous nous donnez à vivre grâce à votre blog. Les photos sont superbes : les enfants doivent être à la fois ravis et impressionnés de côtoyer de tels animaux. Quelle découverte pour eux …et pour vous aussi, bien sûr !
    Clément me sidère quand je le vois sous l’eau avec son masque et tuba. Il n’a peur de rien. Il est vraiment à l’aise dans l’eau !
    Profitez bien car le temps passe si vite.
    Vous avez encore de beaux paysages à découvrir.
    Plein de gros bisous à tous les quatre.
    On vous aime fort. Papou Mamoune

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.